L’importance de l’échantillon

Lorsque vous tricotez un modèle, il est souvent mentionner de ne pas oublier de faire l’échantillon ou d’ajuster vos aiguilles en fonction de votre échantillon ou de votre tension.

Mais qu’est-ce que l’échantillon et à quoi ca sert?

L’échantillon est un carré que l’on réalise afin de s’assurer de la conformité de notre tension au tricot ou crochet par rapport à un modèle, un fil, des aiguilles et un point donnée.

Cela sert à s’assurer que votre projet sera de la mesure (grandeur) finie que vous désirez, puisque chaque tricoteuse/crocheteuse a sa propre tension et la personne qui a crée le modèle tricote peut-être plus lâche ou plus serré que vous… 

Comment faire et quoi faire?

Dans tous les patrons vous retrouvez une mention qui explique l’échantillon requis. 

Il sera souvent présenté ainsi : nombre de mailles X nombre de rangs pour 10cm (ou 4’’ ou 1’’) avec une taille d’aiguille et un point tricot/crochet réalisé avec le fil du modèle original (ou équivalent).

Ex : Échantillon (ou gauge en anglais) : 20 m x 24 rgs pour 10 cm en jersey endroit avec les aiguilles 4 mm ou 18m x 23 rgs en point de fantaisie aiguilles 4,5 mm.

Petites astuces afin de réaliser un échantillon réaliste qui ne vous causera pas de surprise lorsque vous ferez votre projet :

  • Toujours monter plus de mailles que le nombre requis pour votre échantillon puisque votre vêtement a plus de mailles qui se retrouve au « centre » que sur les « bords » et les mailles du bord ont souvent une tension qui varie beaucoup puisqu’il s’agit des débuts de rangs. (ex: si l’échantillon est de 20 m, monter au moins 28 m) Il sera plus facile pour vous de mesure votre nombre de mailles dans 10 cm (ou 4’’ou 1’’).
  • Si votre modèle est réalisé avec un point qui demande un nombre de maille divisible par X + x mailles, assurez vous de monter assez de mailles pour pouvoir réaliser le point. (Ex : votre échantillon dit 18m x 23 rgs en point de fantaisie et votre motif dit multiple de 4 + 2 +1 mailles lisière de chaque coté. Monter alors au moins 23 mailles.)
  • Lorsque votre modèle est tricoté en rond, vous devez faire votre échantillon en rond puisque la tension du tricot sur les rangs endroits et envers varie. De plus, si vous utilisez la technique du magic loop ou de tricot circulaire cela peut aussi faire varier votre tension.
  • Réalisez votre échantillon avec les mêmes aiguilles et le même fil que votre projet. Le matériel et les pointes de vos aiguilles peuvent faire varier votre tension considérablement.
  • Bloquez votre échantillon!  Cela est doublement important si vous avez un motif de dentelle. Votre projet fini sera lavé et bloqué selon les mesures et votre motif sera étendu (ne pas confondre avec étiré). Si vous mesurez votre échantillon non bloqué, vous pourriez avoir une surprise à la fin, en bloquant votre projet.
  • L’échantillon est doublement important lorsque vous faites une substitution de fil. (ex : coton et laine ou acrylique de même taille ne se substitue pas toujours bien ;)
  • Finalement allez-y avec votre gros bon sens, si votre mesure d’échantillon fonctionne et que votre tricot a l’air de du carton, votre fil n’est peut-être pas approprié :)

Bref l’échantillon est le départ de tout projet et il permet à la fois de maîtriser votre motif et de vous assurez que vous aimerez travailler avec votre combinaison de fil et aiguilles. Il est beaucoup plus agréable de se pratiquer et de devoir défaire un motif difficile sur un échantillon de 20 à 30 mailles que sur un chandail de 380 mailles. 

Voici un exemple qui vous permettra de visualiser l’importance de l’échantillon

Vous verrez que le tricot est très mathématique lorsque arrive à calculer notre échantillon.

Cet échantillon servira à faire un chandail qui aura une circonférence final de 100 cm et qui demande 20 mailles par 10cm de large (pour le besoin de l’exemple nous nous concentrerons sur la largeur seulement, mais prenez la longueur en considération si vous avez un patron en nombre de rangs ou avec un motif répété en hauteur) 

L’échantillon est tricoté avec des aiguilles 4 mm et mesure 23 m pour 10 cm.

Cela signifie que nous avons 3 mailles de trop dans notre 10 cm.

L’impact de ces 3 mailles/10 cm sera le suivant :

Si notre chandail doit mesurer 20m = 10 et que 23 m = 10 

notre mesure finie sera donc de 200m / 23m (de l’échantillon réalisé) * 10 = 86,9 cm

tandis qu’elle devrait être de 200m / 20m (échantillon demandé) * 10 = 100 cm

Notre tension est alors trop serrée, notre chandail sera 13,1cm de plus petit que voulu, ce qui est énorme!

Dans ce cas 3 options s’offrent à vous si la tension n’est pas trop molle ou serrée (si trop serré passer à l’option 2, si trop mou ignorer l’option 2):

Option 1 : Faire un taille plus grande 

la taille plus grande demande 220m alors on refait les maths

240 / 23m *10 = 95,6 cm. Cette mesure est encore un peu petite, cette option n’est peut-être pas envisageable si ce modèle est déjà fait ajusté.

Option 2 : Faire un échantillon avec aiguilles 4,5mm

Si l’ échantillon concorde super!  Sinon on passe l’option 3

Option 3 : Changer de fil puisqu’il n’est peut-être pas convenable pour votre modèle simplement.

J’espère que cela vous aidera à mieux comprendre l’importance de votre échantillon même si parfois on le délaisse puisqu’il n’est pas aussi passionnant à réaliser que notre projet en soi.

J’ai personnellement délaissé les échantillons à quelques reprises à mes débuts de tricoteuse pour me retrouver avec un magnifique chandail irlandais à torsades trop petit de 2 tailles!!!

Aussi un t-shirt avec un beau plis creux sur le devant, en cotton, tellement mou et lâche que je n’en aurais même pas fait des guenilles!

Bref, l’expérience aussi vous aidera en mieux comprendre et voir cet impact. 

Bon échantillonnage!